Header-text.png

LFA, L'ANNÉE QUI FÛT

Les activités de la LIGUE FÉDÉRALE DES AS sur la glace à peine terminées avec une série de trois matchs d'après saison pour voir les jeunes et moins jeunes espoirs voulant joindre la ligue participer à des rencontres exploratoires, je m'assois devant mon écran pour mon premier samedi sans responsabilités, attentes ou problèmes à résoudre. C'est le calme plat......

J'aime bien le hockey sous toutes ses formes, la richesse, l'histoire et la passion que celui-ci suscite. L'expression de soi, la complicité avec les autres et la camaraderie qui en découle. L'organisation de ce sport renferme aussi son lot de bienfaits mais aussi un fardeau qui est dur à porter parfois. C'est pourquoi vous me voyez ravi de cette pose estivale en tant que grand manitou, si je peux m'exprimer ainsi, des matchs du samedi, poste que j'occupe depuis plus d'une quinzaine d'années grâce au HOCKEY BROTHERHOOD d'où plusieurs de nos joueurs sont issus.

Avant d'aborder l'année qui fût, je veux ouvrir une brèche et vous compter sans grands détails la naissance de la LFA le 12 du 12 du 12. C'est à cette date fatidique que j'ai eu la confirmation du responsable du collège Notre-Dame de l'époque, un dénommé Richard Lecavalier, que j'allais finalement avoir un temps de glace supplémentaire. Des années de lobbying qui enfin portaient fruit ! Nous allions pouvoir créer une ligue, une ligue pas comme les autres, et seul le temps dira si nous avons réussi.

J'ai déjà abordé la création du logo et de la coupe LFA dans d'autres articles que vous trouverez ici, donc faute de me répéter, mon rêve d'une ligue optimale porte en lui le support, la créativité et la contribution d'amis qui ont chacun à leur manière participé à rendre la Ligue Fédérale des As possible. D'innombrables détails souvent pensés par moi mais consolidés par d'autres ont été à la base de la création de la ligue qui se veut une coche au dessus de la mêlée. L'aspect créatif est sûrement ce qui me stimule le plus dans le processus, et même si nous avons une première saison sous les lacets, encore beaucoup de travail doit être accompli pour la pérennité de la ligue, sa survie et ses ambitions de devenir le nouveau visage du hockey au Québec.

La mise au jeu protocolaire avant le premier match de l'histoire de la LFA. (De gauche à droite), Patrick Baldwin, Laurent Quesnel, Jean-François DesBois, Phillipe-Michel Lang & Eric Drapeau.

Avant même de pouvoir laisser une rondelle chuter sur la glace et de lancer la saison inaugurale de la LFA, nous avons dû travailler d'arrache-pied pour que tout soit en place pour le match No.1. Je vous épargnerai les détails mais beaucoup de gens, d'argent, d'aide, de travail et de détermination sont requis pour mener à bien un tel projet qui comporte bien davantage que trouver le temps de glace, les joueurs, des fonds pour les chandails, rondelles et autres sans oublier les arbitres.

Il est certain que j'aurais pu faire ça plus simple, mais à quoi bon ?! Nous vivons dans un monde aseptisé, où l'ordinaire est la norme et où le confort et l'indifférence règnent. Je n'embarquerai pas sur mes grands chevaux, mais l'homme et la condition humaine me désappointent au plus haut point, et il me semble que si chacun d'entre nous se forçait un peu pour agir positivement sur son coin du monde, on pourrait arrêter de parler de l'utopie d'un paradis sur terre, car nous pourrions en récolter ses bienfaits de notre vivant. Mais pour ça, il faut une vision, de la volonté et ne pas avoir peur du TRAVAIL. Ce qui effraie bien des gens en panne d'inspiration, de rêves et de volonté pour faire de son passage sur cette boule d'argile un bienfait pour ses pairs et non seulement pour son portefeuille.

C'est la raison pour laquelle la LFA se démarque des autres pour son souci du détail et son désir d'offrir à ses membres une expérience hockey optimale sur et en dehors de la glace. Encore là je n'entrerai pas en grands détails sur ce que ceci représente, mais vous inviterai plutôt à parcourir les pages de ce site pour en découvrir le contenu et ses richesses qui reflètent les hommes qui font partie de notre ligue. Et pour ceux d'entre vous qui n'ont pas encore eu la chance de jouer avec nous et qui désirent vivre une expérience hockey différente, vous êtes à la bonne place !

La première rencontre officielle de la LFA au bureau de la ligue, où chaque joueur inscrit fût évalué.

Mine de rien, avant de fermer cette brèche,  le temps courait son cours et les mois passèrent sans que je puisse le ralentir, et avec la venue de l'été 2013, avec une bonne base de commanditaires et de joueurs pour garnir nos quatre équipes, le temps était venu d'évaluer les prétendants et d'ensuite former les équipes. Quatre entraineurs/capitaines furent nommés et d'autre membres fondateurs comme j'aime les appeler firent entendre leur voix pour forger ensemble les quatre premières formations de l'histoire de la plus grande des p'tits ligues d'hockey au pays, la LFA. Faut bien rêver.......

JFD & Eric Drapeau co-créateur de la coupe LFA lors du BBQ pre-saison 

 

 

 

Les équipes une fois assemblées, l'heure était venue pour la fête et la tenue du premier BBQ annuel réunissant les heureux élus pour le dévoilement des nouveaux chandails et de la coupe pour laquelle ils allaient compétitioner toute la saison. Ceci n'est qu'un des nombreux aspects qui rendent notre ligue spéciale car il est clair qu'une ligue qui se tient et qui offre à ses membres des activités hors glace fait en sorte que sur la glace nous pouvons nous concentrer à jouer et non pas à se chamailler. Ceux qui comprennent cet aspect de la LFA s'en portent mieux, ils retirent le maximum de ce que cela veut dire: faire partie d'une ligue et de la grande famille de la Ligue Fédérale des As sous le bienveillant regard de l'Association du Hockey Brotherhood d'où le noyau du groupe est issu.

La première édition de la LFA lors des matchs d'ouverture.

Le  grand jour est enfin venu ! C'était le 14 septembre 2013, date des matchs inauguraux de la LFA qu'a débuté le début d'une grande aventure. Matchs chaudement disputés qui pouvaient laissé présager une belle parité en début de campagne dans la ligue. Loin de vouloir nommer des noms dans cet article car trop nombreux, sachez pour les curieux que Robinson Henry portant les couleurs des Bifteck Avengers lors du match d'ouverture a compté le premier but de l'histoire du circuit.

Il était inévitable que lors d'une première année d'existence, même si elle se voulait une année d'expansion de nos matchs amicaux du samedi où pour une quinzaine d'année nous brassions les bâtons au milieu de la glace pour faire les équipes, nous aurions des pépins. Certains ne comprenant pas le côté AMICAL mais compétitif de la ligue et ne participant pas au côté social de celle-ci ont vite compris qu'on ne voulait pas de joueurs à problème, et avec le temps nous avons pu nous en débarrasser. Outre cet aspect déplaisant, la parité dans la ligue a été difficile à atteindre, car certains joueurs ont mis du temps à se mettre en marche et d'autre sont tombés en panne, rendant le délicat équilibre des équipes difficile à atteindre. Avec l'arrivée de plusieurs nouveaux joueurs pour notre deuxième expansion, passant à six équipes la saison prochaine, et avec un nouveau système pour équilibrer les équipes, j'ose croire que cette première saison nous aura appris certaines choses que nous pourrons mettre en place pour le bien de la collectivité afin que tous et chacun trouvent leur compte dans la LFA la saison prochaine.

La domination d'un club voir deux après plusieurs mois de compétition a forcé l'administration de la ligue a apporter des changements avec les entraineurs/capitaines au début de décembre. Ayant gardé un espace libre dans chaque club pour pouvoir évaluer nos joueurs suppléants, nous avons accueilli parmi nous de nouveaux joueurs tout en effectuant des échanges pour équilibrer le peloton. Comme mentionné plus haut, ce remaniement de personnel n'a pas eu l'effet souhaité. Nous devons également rajouter le facteur des absences répétées et des annulations de dernière minute de joueurs ne respectant pas leur coéquipiers et les règlements administratifs de la ligue, pourtant bien clairs, ont fait en sorte que deux équipes ont piqué du nez.

JFD, le président de la LFA en compagnie de Ryan Frank de la Fondation des Canadiens pour l'Enfance au centre Bell

Avec la venue de 2014, les équipes qui se retrouvaient en arrière du peloton à la mi-saison se sont vu projetées devant les projecteurs atteignant la première grande final de notre histoire au profit de la Fondation des Canadiens pour l'Enfance, l'aide à la communauté étant une autre des facettes qui nous démarque des autres. Nous avons réussi a amasser 4400$ pour la Fondation dans un premier effort collectif, et avons créé un événement où plusieurs y ont trouvé leur compte en ayant du plaisir et en rencontrant les familles, blondes, enfants et amis des autres à travers une fête intergénérationnelle.

Pour clôturer le tout, après le match ultime qui a vu les Tomahawks de Rouge Horizon emporter la coupe LFA, comme c'est coutume, la plupart des membres des deux équipes ainsi que des joueurs des autres formations se sont réunis pour briser la croûte dans un de nos endroits favoris où la bière coule à flots et où la bouffe est bonne et pas chère.

Comme toute ligue qui se respecte, quelques semaines plus tard, un gala de fin de saison fut mis sur pied pour honorer ceux parmi nous qui se sont démarqué cette saison. Pour faire exception à la règle, voici sans ordre particulier ceux qui ont été honorés lors de ce dernier événement pour clôturer les activités officielles de notre ligue.

Laurent Quesnel gagnant du meilleur esprit hors glace en compagnie de Astacia du Windsor hyper bar & grill et you know who durant la remise des prix lors du gala de fin de saison

Meilleur gardien de but - Patrick Bouchard
Meilleur défenseur- Raymond Hughes
Meilleur avant défensif - Eric Drapeau
Meilleur buteur - Julien Staeger
Meilleur pointeur - Julien Staeger
Meilleur esprit sportif- Michael Wees
Meilleur "sub" de l'année -Matthew Peris
Héros obscur - Gio Pigafitta
Meilleur esprit hors glace - Laurent Quesnel
Meilleur joueur des séries - Etienne Arsenault

Et une mention spéciale à Ludovic Hellias qui durant la saison comme dans les séries a eu le plus de passes parmi-nous. Un vrai Adam Oates !

 

 

Étant au carrefour des décisions, histoires, rumeurs et tout ce qui se passe dans la ligue, j'aurais besoin de bien plus de temps et d'espace pour adéquatement relater cette première saison en détails. Je crois par contre que mon temps sera mieux utilisé à bâtir durant la saison morte de la LFA  la suite des choses pour préparer le terrain pour la saison prochaine. Nul ne sait ce que l'avenir nous réserve dans la vie comme dans un projet comme celui-ci. Rien n'est gagné et c'est quand on pense qu'on est bien ancré qu'une vague vient tout chambarder. C'est pourquoi ce qui devait être un projet parallèle est devenu un travail à temps plein, ou plutôt du bénévolat à temps plein si je me fie à mes finances. Je compte sur la création d'articles dérivés à l'effigie de la ligue et l'expansion de notre concept de ligue dans d'autres marchés aussi loin que Saint Clin Clin dans Curve pour que je puisse continuer ce projet et qu'ensemble nous créions une nouvelle ère du hockey adulte au Québec.

Passez un bel été et on se revoit en août pour le camp d'entrainement et surtout continuez de répandre la nouvelle. La LFA passe à 6 équipes et cherche des nouveaux membres pour augmenter notre bassin de joueurs actifs, réguliers comme remplaçants.

@+
JFD

LES CHAMPIONS

LES CHAMPIONS

C'est samedi soir dernier, après des mois de préparatifs que la première grande finale de la Ligue Fédérale des As et une levée de fonds aux profit de la Fondation des Canadiens pour l'Enfance ont eux lieux. Match de championnat opposant La Cabane Express aux Tomahawks de Rouge Horizon, ces derniers ont remporté haut la main la partie et la coupe LFA. Cette saison les aura également vu gagner le trophée Tremblay remis à l'équipe championne de la saison régulière.

Read More

UN CHAMPIONNAT AU PROFIT DE LA COMMUNAUTÉ

UN CHAMPIONNAT AU PROFIT DE LA COMMUNAUTÉ

L'Association du Hockey Brotherhood qui a été créée en 1999 et qui chapeaute la Ligue Fédérale des As aussi connue sous son acronyme LFA qui en est d'ailleurs à sa saison inaugurale, a décidé de s'associer à la Fondation des Canadiens pour l'Enfance afin de réunir nos partisans, parents et amis pour la première grande finale de notre histoire. Je prends donc cette occasion pour vous inviter à cet événement intergénérationnel sans pareil qui aura lieu à l'Aréna du Collège Notre-Dame situé au 3791 chemin Queen Mary à Montréal, en face à l'oratoire Saint-Joseph, à 17h00 le samedi 26 avril prochain, non loin du métro Côte des Neiges. Date soit dit en passant où le Canadien ne joue pas.

Read More

HISTOIRE D’UN TROPHÉE

HISTOIRE D’UN TROPHÉE

A part le logo, la création des uniformes, le site web, le choix des « player coachs », finalement tout ! Il me semblait important de créer une coupe pour notre ligue de « garage », appellation qui ne me dit pas grand' chose personnellement mais qui est courante sur la planète hockey. Lorsque j’ai annoncé non-officiellement aux boys un mardi soir d’hiver que je mettais sur pied un nouveau circuit en ville, Eric Drapeau s’est immédiatement porté volontaire pour réaliser la coupe qui n’a toujours pas de nom définitif à l’heure à laquelle j’écris ce texte. Les mois ont passé, l’été s’est installé ou tout comme, et un soir, pendant un match des séries éliminatoires de la LNH , Eric est venu faire son tour et avec Laurent Quesnel, un fidèle collaborateur des premières instances, nous avons entrepris la création de la coupe.

Read More

LOGOTOMIE

LOGOTOMIE

Beaucoup de recherche, croquis et d’idées ont été lancés pour arriver au logo final de la Ligue Fédérale des As. Le temps étant contre nous, comme le moment entre la confirmation du temps de glace supplémentaire qui a permis la création de la ligue à partir des cendres du Hockey Brotherhood et l’annonce au grand jour de la formation de cette nouvelle entité dans le paysage sportif montréalais a été très court. Nous parlons d’à peine deux mois pour non seulement trouver le nom qui dormait en moi mais également créer l’image qui allait nous représenter, tout en mettant sur pied un site web expliquant les premiers pas du projet, sans compter la panoplie de textes en français, anglais et en montréalais qui ont occupé tout mon temps libre pour promouvoir la LFA, créant ainsi les premiers jalons du nouveau visage du hockey adulte au Québec.

Read More

LA TRADITION DU SAMEDI

LA TRADITION DU SAMEDI

Sam Am : Get up, scratch yourself, wonder où tu es et réalise que c'est game day
Check qui d'autre joue and talk shop
Smoothie,omelette,yogourt...pasta....on check ça !
On tape son bâton, you check your gear.....t'écoute du AC et tu rentres dans zone....
Check-up pour la ride et les lifts , your locked in to play....:) 
Sport 30, sports net et hockey central pour un last pre game boost...........direction collège Notre-Dame
Arrive à rink , jase avec les boys ,check tes lames, tape those pads........saute sua glace 

Read More

STRETCHS-TU OU STRETCHS-TU PAS ?

STRETCHS-TU OU STRETCHS-TU PAS ?

C’est dans une foulée de foulures ligamentaires que je me suis posé la question, à savoir si les gars prenaient le temps de prendre soin d'eux.

Je vous voit venir avec vos protestations et vos pancartes pour la sauvegarde et l’utilisation d’un bon français, à savoir qu’on ne dit pas « stretching » mais bien étirement, et shootez-moi pas la charte des valeurs québécoises dans le mix, m'a sortir mon Bescherelle py j'vais vous clocker ! L’important tant qu’à moi, c’est qu’on se comprenne avec des mots, des sons, des gestes ou des images. Si t’as le goût de mixer le tout, ça sera encore plus riche et trippatif, ce qui est une bonne affaire dans ce monde de plus en plus aseptisé.

Read More

LES ÉLECTRONS LIBRES D'UNE LIGUE

LES ÉLECTRONS LIBRES D'UNE LIGUE

C'est avec cette illustration d'électrons libres qui forment notre ligue que j'ai amorcé une réflexion sur le cheminement de ces hommes qui composent La Ligue Fédérale des As. Ce qui fait la spécificité d'une ligue, c'est bien souvent ses membres, et bien les choisir n'est pas une mince affaire. D'une ligue à l'autre, la "game" reste la même à quelques règlements près, mais les "personnages" qui élisent domicile dans une ou même plusieurs ligues, ce qui souligne une certaine forme de polygamie sportive chez l'homme qui n'est pas loin d'une vérité sous-jacente, mais là n'est pas la question ou le propos de cet exposé.

Read More

ENFIN 2014 !!!!

ENFIN 2014 !!!!

C'est avec un grand soulagement que j'entame ce premier brin de texte de la nouvelle année. Non seulement ceci annonce un nouvel ère dans notre chère ligue, il annonce également un renouveau dans nos vies, avec pour certain des résolutions qu'ils maintiendront pour quelque temps et pour d'autre carrément des changements de mode de vie. Sans être particulièrement superstitieux malgré avoir évolué comme gardien de but pour plus d'une trentaine d'années, position si il y en a une ou les superstitions et habitudes "bizarresques" sont courantes, j'avais hâte de sortir de l'année du serpent et de deux-mille treize.

Read More